• J'adore décliner ce qui ne peut l'être

    Autrement dit, dès lors que l'on est censé être piqué au vif par une proposition qui ne se refuse pas, l'esprit de contradiction me pousse à refuser. Il faut passer à côté de bien belles choses pour se dire qu'elles le sont. Belles ? Non. De simples choses. Rien d'autres que la possible reproductibilité d'une chose que seul le temps pourrait modifier dans ses conditions d'exercice. Alors à quoi bon se dire que ce serait bon, quand il est plus fort de se dédire en ne faisant pas l'effort d'un choix qui nourrira le remord. A vrai dire d'ailleurs, quel peut être l'apanage d'un choix dont les traces n'existent pas puisqu'il n'a pas été fait Parfois je m'emmerde à m'écouter, mais bien moins qu'à me lire et encore moins qu'à attendre l'hypothétique réponse à une question qui ne se pose plus.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :